Mise en Place de Projets Pilotes au Senegal

From energypedia

► Retour vers la page Usages Productifs

Contexte

Lors de la phase d’identification, les secteurs d’activités tels que le froide solaire, la transformation alimentaire, les plateformes multiservices, l’artisanat, le pompage solaire et l’agro-business, dont la croissance en milieu rural est particulièrement freinée par l’absence d’électricité, ont été considérés comme des domaines présentant un intérêt pour l’utilisation de l’énergie solaire productive. L’analyse d’un certain nombre de critères ont permis de retenir les technologies d’usages productifs qui ont fait l’objet de projets pilotes. Parmi ces critères on retrouve :

  •       L’inventaire des technologies d’usages productifs existants et la facilité d’utilisation de l’équipement ;
  •       L’existence de distributeurs engagés ;
  •       La demande des groupements d’entrepreneurs ou des coopératives rurales et la pertinence géographique de leurs projets ;
  •       La valeur ajoutée sociale du projet (amélioration des conditions de vie de la population, rôle des femmes et des jeunes, etc.) ;
  •       L’impact sur le développement de la chaine de valeur.

Partenaires de mise en œuvre

Pour la mise en œuvre de certains projets pilotes, le P.E.D. a fait recourt à des ONG locales en vertu de leurs expériences et de leur présence dans les localités cibles. C’est ainsi que le P.E.D. a eu à contractualiser avec cinq ONG à savoir : le GRET, ENDA ENERGIE, Energy4Impact, UNITED PURPOSE, GREEN CROSS ITALIA, mais également avec l’ANER, en tant qu’agence de l’Etat qui met en œuvre des projets pilotes. Pendant 3 ans, le P.E.D. et ses partenaires de mise en œuvre ont travaillé sur la mise en place de projets de démonstration (ou pilotes) solaires avec différents bénéficiaires du monde rural. Fin 2021, 18 projets pilotes[1], pour un total de 77 applications[2] dans 12 régions du Sénégal étaient en exploitation. Les partenaires de mise en œuvre ont encadré la réalisation et le suivi de ces projets (maîtrise d’œuvre).

Cependant, une partie du portefeuille de projets (6 pilotes) a été mis en œuvre directement par le P.E.D. Ce choix poursuivait plusieurs buts distincts : premièrement, celui pour l’équipe technique du P.E.D. de maîtriser le processus de déploiement d’un projet pilote, afin de mieux encadrer et piloter les partenaires de mise en œuvre. Deuxièmement, celui de mettre en place un modèle standard de déploiement des projets, orienté vers la démonstration de la rentabilité, qui puisse servir de base au large portefeuille de projets pilotes. En effet, de nombreux partenaires de mise en œuvre se sont alignés sur ce modèle lorsque leurs projets le permettaient.

Enfin, tous ces projets s’inscrivent dans le cadre d’un partenariat gouvernemental privilégié avec l’Agence Nationale pour les Energies Renouvelables (ANER), partenaire étatique qui participe avec le P.E.D. à la maîtrise d’ouvrage sur les projets.

Ainsi, pour tous les projets, toutes les activités ont été assurées par le P.E.D. et ses partenaires avec l’appui du partenaire étatique ANER, de consultants locaux et internationaux, ainsi que des groupements entrepreneurs bénéficiaires. Selon la démarche, les bénéficiaires sont soutenus par des acteurs locaux de développement rural ou des coachs, les ONG supervisent tout le processus opérationnel (installations, formation, mise en place organisationnelle), tandis que l’ANER et le P.E.D. appuient techniquement via un suivi mensuel et ponctuel sur les aspects techniques (dimensionnement) et organisationnels (modèle économique rentable, organisation du projet, etc.)

Type de projet

Les pilotes d’usage productif de l’énergie solaire menés par le P.E.D. se répartissent en différentes catégories de projets dont les caractéristiques de mise en œuvre et de rentabilisation, ainsi que les cibles, différent : les SHS productifs, les mini centrales productives PV et les mini centrales productives thermiques.

Les SHS productif fixe/mobile

Les systèmes solaires SHS (Solar Home System) comme le nom l’indique, sont des unités d’autoconsommation d’énergie électrique. Parmi leurs multitudes de particularités, les points dont le P.E.D. a voulu tester à travers ses pilotes sont :

  • La mobilité de la source permettant de la délocaliser en fonction du besoin et des activités menées ;
  • La fourniture des installations clés en main avec un seul fournisseur, pas de distinction entre la fourniture d’énergie et de l’équipement productif, c’est tout en 1 ;
  • La limite sur la capacité possible à installer, ayant un impact sur le cout d’investissement de ces types de projets (adapté à des petits budgets) ;
  • L’exploitation souvent individuel, etc.

Pour exemple, avec le partenaire Energy4Impact, des générateurs solaires mobiles sont testés pour mesurer l’impact de la mobilité de la source et ces avantages pour certaines activités comme les animations de cérémonies, des fêtes etc. (P. ex : projet 2 et projets 3).

Les Mini centrales solaires photovoltaïques productives

La majeure partie du portefeuille des projets du P.E.D. sont des mini centrales solaires PV. Ce type d’alimentation solaire est le plus récurrent du fait de sa large gamme de puissance possible à installer. De ce fait, c’est le plus adapté pour les projets pilotes communautaires nécessitant souvent de grandes puissances. D’ailleurs, le P.E.D. a pu installer des projets de différentes puissances allant de : 1 à 82 KWc.

A noter aussi que ce type de projet nécessite souvent plus d’espace pour sa réalisation contrairement au SHS et également un superviseur pour une bonne gestion de la mini centrale.

Les Mini centrales solaires thermiques

Contrairement aux SHS et aux mini centrales solaires PV qui eux produisent du courant électrique, le solaire thermique est destiné à la production de chaleur. Ainsi avec l’application séchoir, le P.E.D. a testé ce type de système thermique pour le séchage des fruits et légumes dans le Sud du pays (P. ex : projet 29).

Mécanismes de financements

Etant des pilotes, la plupart des projets du portefeuille sont subventionnés par le P.E.D. Cependant, quelques-uns d’entre eux sont le fruit de l’apport d’un financement par le secteur privé (financier ou fournisseurs) sous forme de prêt aux groupement entrepreneurs. Par ailleurs, le choix du mode de financement des projets est particulièrement lié au niveau de maturité de la technologie.

Projets Matures

L’inventaire des technologies à usage productif et la capitalisation des expériences précédentes ont montré différents niveaux de maturité des technologies existantes. Seuls les congélateurs solaires et les pompes solaires individuelles ont jusqu’à présent démontré une maturité suffisante pour aboutir au développement de mécanismes de financement privés ou en partenariat public - privé, via l’implication du secteur financier et l’appropriation du marché par les fournisseurs privés.

Pour ces types de projets, le P.E.D. a pu accompagner une phase de déploiement à plus ou moins grande échelle, en finançant la mise en œuvre et l’accompagnement technique des bénéficiaires, tout en laissant le financement des technologies au secteur privé.

Ce fut le cas lors d’un projet avec Energy4Impact, dans le déploiement de différents mécanismes de financement pour faciliter l’acquisition de congélateurs solaires par des groupements d’entrepreneurs féminins Projet 1. Le secteur privé (fournisseur d’équipements et IMFs) a collaboré comme fournisseur d’équipement ou de capitaux sous forme de crédits aux femmes.

Par ailleurs, à la fin du PERACOD (prédécesseur du P.E.D.) et au début du P.E.D., un projet similaire de mise à l’échelle sur le pompage individuel a pu être testé avec l’ANER, dans lequel le financement des équipements incombait également à 100% au secteur privé : Projet 36.

Sur ces projets, différents mécanismes de financement sont développés avec l’implication du secteur financier et des fournisseurs privés et ont permis de mobiliser la totalité du financement nécessaire.

Projets non Matures

La majorité des projets pilotes du P.E.D. sont des technologies non matures, c’est-à-dire démontrant un fort potentiel mais n’ayant pas encore fait la démonstration de leur rentabilité en milieu rural par exploitation solaire, et donc non adoptées/financées par le secteur privé.

En ce qui concerne le financement de ces projets, tout ce qui est « installations solaires et équipements productifs » est subventionné par le P.E.D. et le reste, notamment les lieux qui abritent les installations et les infrastructures, constituent la contribution du bénéficiaire soit à travers des fonds propres ou avec l’appui des maisons communales ou autres bailleurs de fonds. D’ailleurs, l’implication des maisons communales constitue un point très positif dans la sélection des groupements d’entrepreneurs bénéficiaires. C’est le cas par exemple du projet de l’unité de fabrique de glace dans l’ile de Saloulou ou la marie a pris l’engagement de construire un puits dans l’unité pour l’approvisionnement en eau.

Le manque de maturité de ces technologies ou l’absence d’outils justifiants leur rentabilité font que les institutions financières ne prennent pas encore d’engagement dans le financement de ce type de projets. Le P.E.D. met alors un accent particulier sur le modèle économique et financier de ces projets, calqué sur un modèle de marché, afin d’obtenir une information claire sur leur niveau de rentabilité.

Le P.E.D établit et signe des conventions de partenariat avec les groupements entrepreneurs bénéficiaires, notant tous les engagements et les attentes de chaque partie prenante.

Suivi et évaluation des projets

Le P.E.D. et ses partenaires font focus sur la collecte des données d’exploitation, le suivi et l’évaluation des pilotes afin de prouver la rentabilité des technologies identifiées et de disposer d’éléments justificatifs tels que des fiches de projets, des rapports de capitalisation et des business plan réels. Ainsi ces pilotes constituent des niches d’apprentissage pour le secteur. Les résultats obtenus de l’expérience de ces pilotes sont partagés dans la partie capitalisation de la plateforme.

Collecte et traitement des données

Données techniques

Pour assurer le suivi et l’analyse des données de production énergétique des mini centrales solaires et de la consommation des équipements, le P.E.D. a d’abord fait recourt aux Systèmes monitoring VRM Victron qu’il a installé sur quelques de ces mini centrales représentatives. Bien que des données étaient remontées et stockées dans l’outil VRM Victron pour chaque site disposant l’outil, il était difficile de manipuler les informations et d’en déduire des résultats tels que l’énergie restante non utilisée, la durée de vie restante des batteries etc.  C’est ainsi qu’une plateforme Web centralisant toutes les informations des différents monitoring Victron installés a été développé et permet de traiter les données et les restitue sous forme de graphiques opérationnels et interprétables pour suivre les projets à distance (exemples : voir les arrêts d’activité, évaluer le taux d’utilisation de l’énergie, voir le taux d’usure des batteries, etc.). Cette plateforme monitoring est accessible en cliquant ici.

Données économiques

Une fois que les projets sont entrés en exploitation par les bénéficiaires, la phase collecte et suivi des données d’exploitation économiques prend place avec l’utilisation des outils de collecte et de suivi établis par le P.E.D. et ses partenaires. L’appropriation de la collecte des données par les bénéficiaires est facilitée par leur formation en dynamique organisationnelle, en gestion de projets et en comptabilité, appuyée par le P.E.D. et ses partenaires.

Ainsi sur tous les projets, la collecte des données économiques c’est à dire (les recettes de l’activité, les charges etc. se fait de manière journalière ou hebdomadaire par un comité de gestion mis en place par chaque projet. Ainsi à la fin de chaque mois, les projets réalisent la comptabilité de leurs activités pour déterminer le bénéfice réalisé. Ces informations sont transférées aux ONG via des relais locaux, avant d’être transmise sur une base hebdomadaire ou mensuelle au P.E.D. et à l’ANER. Toutes les données obtenues sont compilées et analysées par le P.E.D via le modèle de trame disponible ici.

Données d’impact 

Pour évaluer l’impact de ces actions, le P.E.D. avec l’appui de ces partenaires collecte les informations sur les effets induits des projets installés.

Pour l’Impact environnemental, une étude intéressante et pouvant servir au secteur est disponible et comporte une proposition et application d’une méthode de calcul des émissions et réductions d’émissions directes et indirectes liées aux activités du P.E.D. Cette étude est disponible ici.

Pour l’Impact social, un suivi se fait également par le P.E.D. et ces partenaires. Par ailleurs, les indicateurs suivants sont notés sur la plupart des projets

  • L’amélioration de la qualité de vie de la population avec l’existence de nouveaux produits ou services (Par exemple, la production de la glace dans l’ile de Saloulou en Casamance);
  • Le regroupement des femmes et la cohésion sociale dans les groupements d’intérêt économique (GIE) bénéficiaires ou encore ;
  • La mise en place des caisses communautaires d’épargne et de crédits au niveau des projets avec les bénéfices réalisés.

Mécanisme de propagation des projets

Pour les projets non matures, un modèle de cas commercial (prêt bancaire) est simulé dans le business plan malgré la subvention GIZ. Selon le modèle, les provisions de remboursement du capital et d’amortissement des équipements sont définie en termes de pourcentages par rapport aux résultats réels de l’exploitation obtenus. Sur bénéfice net généré (après règlement des charges : salaires, cout d’exploitations), les taux appliqués sont : 30% pour l’amortissement des équipements, 50% pour les versements simulant le remboursement de l’investissement ou du prêt théorique et 20% pour le profit net du bénéficiaire. Ce modèle est défini en fonction des business plans prévisionnels et en accord avec les bénéficiaires. De ce fait, les groupements bénéficiaires font la comptabilité financière de leur exploitation à la fin de chaque mois et effectuent le versement relatif au remboursement du prêt et à l’amortissement des équipements dans un compte séquestre en appliquant les taux mentionnés ci haut. Pour ce faire, des comptes bancaires sont créés auprès d‘un établissement financier par les groupements entrepreneurs bénéficiaires avec l’appui du P.E.D. et ses partenaires. Ces simulations de cas commercial au plus proche des réalités de marché, permettent de favoriser la démonstration du niveau de rentabilité réel de chaque projet.

Les résultats obtenus permettent d’évaluer la rentabilité des projets et d’apporter des solutions pour améliorer les projets non rentables ou d’appuyer la mise à l’échelle des projets rentables. De plus, l’existence de ces fonds séquestres permet aux bénéficiaires d’assurer la durabilité de leurs projets et de disposer des capacités financières leur permettant de renouveler les équipements en fin de vie. Les montants relatifs aux remboursements de l’investissement peuvent servir aux groupements entrepreneurs pour réaliser des investissements complémentaires au projet, comme l’achat d’autres équipements productifs complémentaires, d’étendre leurs champs d’alimentation solaire ou même de développer de nouveaux projets avec des fonds propres.

Ceci a pour but d’encourager et de rassurer le secteur financier à investir dans ce type de projets et ainsi faciliter l’accès aux crédits des populations rurales.

Mesures de durabilité des projets

Pour assurer la durabilité des projets mis en place et de leur impact sur le marché des usages productifs, plusieurs actions sont menées par le P.E.D. et ses partenaires tel que :

  • La création des comptes séquestres alimentés par les bénéfices des projets et assurant la disponibilité de fonds pour la maintenance et l’amortissement des équipements par les bénéficiaires ;
  • Le renforcement des capacités des exploitants et techniciens locaux en entretien et de maintenance des systèmes via une formation d’une semaine au lycée technique de Thiès ;
  • Le développement d’outils numériques et de plateformes web de suivi technico-économiques, la communication et le partage d’informations ;
  • La mise en place d’une Plateforme nationale des Acteurs d’Usage Productifs de l’Energie Solaire (PAUPES) présidée par l’ANER.

Description des étapes de déploiement d’un projet pilote

Le processus complet qui a été adopté par le P.E.D. lors de la mise en œuvre des projets est composé principalement de deux grandes étapes : la phase préparation et la phase de mise en œuvre. Les actions concrètes menées dans chacune de ces deux étapes du projet peuvent varier selon la complexité et les spécificités de chaque projet. Le modèle standard de ces activités pour le déploiement d’un pilote est représenté dans le tableau ci-dessous.

Préparation Projet ID Identification UP Mise en Œuvre Projet Achats appel achat techno UP
Identification secteur bénéficiaire appel achat techno solaire
Etude opportunité appel achat installation/transport
Etude technique Benchmark techno UP appel achat construction
Benchmark techno solaire Projet Suivi travaux
Benchmark techno stockage Suivi installation technique
Dispositif(s) technique(s) Définition modèle de Financement
Etude économique Collecte indicateurs terrain Outils de suivi au démarrage
Analyse économique/sociale Démarrage Suivi exploitation projet
Dispositif(s) économique(s) Suivi gestion financière
Analyse rentabilité Collecte progressive indicateurs
Stakeholders Ident. Bénéficiaire(s) Accompagnement partenaire
Ident. Implantation Capitalisation Bilan financier projet 3 mois
Ident. partenaire local Mesure de l'impact social et éco
Ident. responsable pré-démarrage Montage business model privé
Ident. responsable post-démarrage
Ident. responsable opérationnel
Fournisseur UP
Fournisseur Alimentation Solaire
Installation équipements
Transport équipements

Liste et descriptif détaillé des projets (à voir dans le tableau ci-dessous)

[1] Le P.E.D. dénomme « projets pilotes » les projets qui doivent mettre en avant un modèle PUE (une technologie ; par exemple, le projet pilote « pôle multiservices paysan » du mil est un projet pilote qui vise à solariser les activités de transformation des producteurs de mil (mouture, décorticage, tamisage)

[2] Le P.E.D. dénomme « application » les projets physiques qui composent les pilotes : par exemple le pilote « pôle multiservices paysan » a été déployé dans 3 villages qui disposent chacun de leur plateforme, donc 3 applications.



Projet nr. Nom du projet Partenaire de mise en oeuvre Catégorie Région Puissance système (KWc)
1 Projet d'appui à l'accès aux congélateurs solaires PV à 35 entrepreneures Energy 4 Impact https://energy4impact.org/

📧 : bayo.thiam@energy4impact.org

Tel : 33 884 29 37/77 516 74 46
Froid solaire Tambacounda et Kolda 16,725
2 Projet test sur la mobilité de l'alimentation solaire: "Générateur solaire mobile" Energy 4 Impact https://energy4impact.org/

📧 : bayo.thiam@energy4impact.org

Tel : 33 884 29 37/77 516 74 46
Autres Kaolack 1
3 Projet test sur la mobilité de l'alimentation solaire: "Générateur solaire mobile" _ mini Chambre Froide Energy 4 Impact https://energy4impact.org/

📧 : bayo.thiam@energy4impact.org

Tel : 33 884 29 37/77 516 74 46
Autres Kédougou 1
4 Unité de fabrique de glace solaire à Saloulou _ "Machine à glace" P.E.D. / ANER https://www.aner.sn/

📧 : info@aner.sn

Tel : +221 33 869 55 04
Froid solaire Ziguinchor 6,36
5 Unité de transformation agricole solaire _ "Mouture du mil et Pressage d'huile d'arachide" United Purpose https://united-purpose.org/

📧 : carmel.moran@united-purpose.org

Tel : 77 341 95 25
Transformation alimentaire Kolda 4,95
6 Unité de transformation agricole solaire _ "Pressage d'huile d'arachide" United Purpose https://united-purpose.org/

📧 : carmel.moran@united-purpose.org

Tel : 77 341 95 25
Transformation alimentaire Sédhiou 2,2
7 Unité de transformation agricole solaire _ "Mouture et Décorticage du mil" United Purpose https://united-purpose.org/

📧 : carmel.moran@united-purpose.org

Tel : 77 341 95 25
Transformation alimentaire Sédhiou 6,05
8 Unité de transformation agricole solaire _ "Pressage d'huile de baobab et de moringa" P.E.D. / ANER https://www.aner.sn/

📧 : info@aner.sn

Tel : +221 33 869 55 04
Transformation alimentaire Diourbel 4,95
9 Plateformes Energétiques Multiservices (PEM) ENDA Energie https://endaenergie.org/fr

📧 : energy@endaenergie.org

Tel : 33 822 24 96 / 76 311 11 31
Plateformes multiservices Thiès 11,85
10 Plateformes Energétiques Multiservices (PEM) ENDA Energie https://endaenergie.org/fr

📧 : energy@endaenergie.org

Tel : 33 822 24 96 / 76 311 11 31
Plateformes multiservices Thiès 11,85
11 Plateformes Energétiques Multiservices (PEM) ENDA Energie https://endaenergie.org/fr

📧 : energy@endaenergie.org

Tel : 33 822 24 96 / 76 311 11 31
Plateformes multiservices Fatick 11,85
12 Projets de solarisation du Pôle Multiservice Paysan (PMP) du mil de Keur Maba P.E.D. / ANER https://www.aner.sn/

📧 : info@aner.sn

Tel : +221 33 869 55 04
Agro-business Kaolack 20,25
13 Projets de solarisation du Pôle Multiservice Paysan (PMP) du mil de Dongoro P.E.D. / ANER https://www.aner.sn/

📧 : info@aner.sn

Tel : +221 33 869 55 04
Agro-business Kaolack 20,25
14 Projets de solarisation du Pôle Multiservice Paysan (PMP) du mil de Godaguene P.E.D. / ANER https://www.aner.sn/

📧 : info@aner.sn

Tel : +221 33 869 55 04
Agro-business Fatick 20,25
15 Projet d'Appui au Développement agricole de la région de Matam à travers les Energies Renouvelables (PADAMER)_ "Chambre froide à Sinthiou Diam Dior" Green Cross

📧 : senegal-gcit@greencross.it

Tel : 33 966 19 33
Froid solaire Matam 4,4
16 Projet d'Appui au Développement agricole de la région de Matam à travers les Energies Renouvelables (PADAMER) _ Chambre froide à Orkadieré" Green Cross

📧 : senegal-gcit@greencross.it

Tel : 33 966 19 33
Froid solaire Matam 6,6
17 Solarisation de la station de pompage de l’AQUEDUC pour les maraichers De Banco-Khor _ "Pompes communautaires GC" ENDA Energie
https://endaenergie.org/fr

📧 : energy@endaenergie.org

Tel : 33 822 24 96 / 76 311 11 31
Apport en eau Saint-Louis 12,1
18 Projet d'apport d'eau pour la production bananière à Sankagne 2 _ "Pompage Solaire TGC" ANER https://www.aner.sn/

📧 : info@aner.sn

Tel : +221 33 869 55 04
Apport en eau Tambacounda 81,9
19 Projet d'apport d'eau pour la production bananière à KOAR _ "Pompage Solaire TGC" ANER https://www.aner.sn/

📧 : info@aner.sn

Tel : +221 33 869 55 04
Apport en eau Tambacounda 81,9
20 Unité de production de charbon de Typha alimentée par énergie solaire PV _ "Presse électrique" L'ONG Gret https://www.gret.org/contacts/

📧 : darlu@gret.org , Mme Juliette DARLU

Tel : +33 (0)1 70919200/+33 (0)1 70919201
Autres Saint-Louis 3,04
21 Unité de production de charbon de Typha alimentée par énergie solaire PV _ "Presse électrique" L'ONG Gret https://www.gret.org/contacts/

📧 : darlu@gret.org , Mme Juliette DARLU

Tel : +33 (0)1 70919200/+33 (0)1 70919201
Autres Saint-Louis 3,04
22 Pompe solaire de moyenne capacité pour le maraichage L'ONG Gret https://www.gret.org/contacts/

📧 : darlu@gret.org , Mme Juliette DARLU

Tel : +33 (0)1 70919200/+33 (0)1 70919201
Apport en eau Diourbel 1,98
23 Pompe solaire de moyenne capacité pour le maraichage L'ONG Gret https://www.gret.org/contacts/

📧 : darlu@gret.org , Mme Juliette DARLU

Tel : +33 (0)1 70919200/+33 (0)1 70919201
Apport en eau Diourbel 1,98
24 Solarisation d'atelier de menuiserie métallique L'ONG Gret https://www.gret.org/contacts/

📧 : darlu@gret.org , Mme Juliette DARLU

Tel : +33 (0)1 70919200/+33 (0)1 70919201
Artisanat Kolda 6
25 Solarisation d'atelier de menuiserie métallique L'ONG Gret https://www.gret.org/contacts/

📧 : darlu@gret.org , Mme Juliette DARLU

Tel : +33 (0)1 70919200/+33 (0)1 70919201
Artisanat Kolda 5,625
26 Solarisation d'atelier de menuiserie métallique L'ONG Gret https://www.gret.org/contacts/

📧 : darlu@gret.org , Mme Juliette DARLU

Tel : +33 (0)1 70919200/+33 (0)1 70919201
Artisanat Kolda 4,5
27 Solarisation d'atelier de menuiserie métallique L'ONG Gret https://www.gret.org/contacts/

📧 : darlu@gret.org , Mme Juliette DARLU

Tel : +33 (0)1 70919200/+33 (0)1 70919201
Artisanat Kolda 4,5
28 Solarisation d'atelier de menuiserie métallique L'ONG Gret https://www.gret.org/contacts/

📧 : darlu@gret.org , Mme Juliette DARLU

Tel : +33 (0)1 70919200/+33 (0)1 70919201
Artisanat Kolda 5,625
29 Séchage de produits par voie solaire thermique _ "séchoir solaire" L'ONG Gret https://www.gret.org/contacts/

📧 : darlu@gret.org , Mme Juliette DARLU

Tel : +33 (0)1 70919200/+33 (0)1 70919201
Transformation alimentaire Kolda 2 - 4.5 kWth
30 Séchage de produits par voie solaire thermique _ "séchoir solaire" L'ONG Gret https://www.gret.org/contacts/

📧 : darlu@gret.org , Mme Juliette DARLU

Tel : +33 (0)1 70919200/+33 (0)1 70919201
Transformation alimentaire Kolda 2- 4.5 kWth
31 Séchage de produits par voie solaire thermique _ "séchoir solaire" L'ONG Gret https://www.gret.org/contacts/

📧 : darlu@gret.org , Mme Juliette DARLU

Tel : +33 (0)1 70919200/+33 (0)1 70919201
Transformation alimentaire Tambacounda 2 - 4.5 kWth
32 Séchage de produits par voie solaire thermique _ "séchoir solaire" L'ONG Gret https://www.gret.org/contacts/

📧 : darlu@gret.org , Mme Juliette DARLU

Tel : +33 (0)1 70919200/+33 (0)1 70919201
Transformation alimentaire Ziguinchor 2 - 4.5 kWth
33 Séchage de produits par voie solaire thermique _ "séchoir solaire" L'ONG Gret https://www.gret.org/contacts/

📧 : darlu@gret.org , Mme Juliette DARLU

Tel : +33 (0)1 70919200/+33 (0)1 70919201
Transformation alimentaire Sédhiou 2 - 4.5 kWth
34 Projet d'unité de couture solaire pour la production de masques de protection (réponse Covid-19) et des services de couture P.E.D. / ANER https://www.aner.sn/

📧 : info@aner.sn

Tel : +221 33 869 55 04
Artisanat Dakar 2,75
35 Projet de dessalement d'eau saumâtre par énergie solaire PV ANER https://www.aner.sn/

📧 : info@aner.sn

Tel : +221 33 869 55 04
Autres Kaolack à déterminer
36 Pompes individuelles PV ANER ANER https://www.aner.sn/

📧 : info@aner.sn

Tel : +221 33 869 55 04
Apport en eau Thies 1,5
37 Centre de traitement et de valorisation de déchets solaire ENDA Energie https://endaenergie.org/fr

📧 : energy@endaenergie.org

Tel : 33 822 24 96 / 76 311 11 31
Autres Thies N/A