Banner-giving-tuesday.png


Atelier de démarrage de l'étude sur l’actualisation du Plan Solaire Tunisien à l’horizon 2030 et sa programmation

From energypedia


1. Cadre de l'atelier de travail 

Dans le cadre du projet Appui à la mise en œuvre du Plan Solaire Tunisien (APST), initié par le Ministère de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises (MIPME) avec la coopération de la GIZ, le MIPME souhaite lancer une étude pour la mise à jour de la planification et la programmation du Plan Solaire Tunisien (PST) dans sa version de 2015, afin de tenir compte des évolutions constatées au cours de ces dernières années, tant au niveau national qu’international.

Cette étude a été confiée au bureau ACC avec les experts suivants :  Ali Chelbi, Chedli Chakroun et Ayadi Benaissa, qui exposeront au cours de l’atelier les principaux résultats attendus de cette mission.

2. Pertinence du thème 

Préparation du Plan National d’Energie Electrique à partir des Energies Renouvelables (PN3ER)

3. Mission de ACC 

La mission du bureau ACC a démarré le 8 Novembre 2019, et comporte les activités suivantes : 

v Actualiser les prévisions de la demande électrique

v Actualiser l’objectif intermédiaire du PST en 2025 en terme de taux de pénétration des EnR

v Actualiser la planification quinquennale aux horizons 2025 et 2030 du PST et la programmation triennale glissante, selon les nouveaux objectifs intermédiaires et les nouvelles prévisions de la demande.  Les principales données de planification à actualiser sont :

o  La puissance EnR à installer en 2025 et 2030

o  Le mix technologique du parc EnR

o  La répartition des puissances à installer par régime d’accès au réseau

o  Les besoins en investissements et la répartition par source de financement (privé/ public)

o  Les besoins en renforcement du réseau

v Evaluer les impacts énergétiques, environnementaux, et socio-économiques de la nouvelle version du PST

v Mettre en place un système de suivi et d’évaluation en temps réel

4. Objectif spécifique de l'atelier 

L’atelier a pour objectif de :

  • présenter et discuter la méthodologie proposée par ACC, l’état des lieux des projets EnR et les hypothèses de calcul et d’actualisation du PST ;
  • présenter et discuter le planning prévisionnel des différentes tâches ;
  • identifier les thématiques ou aspects sur lesquels des difficultés sont pressenties et aux moyens d’y remédier ;
  • définir les modalités organisationnelles entre les différents intervenants.

 

5. Description de la situation actuelle 

Le PST a été approuvé lors d’un conseil ministériel fin 2017, avec son objectif de générer 30 % de la production nationale d’électricité à travers les énergies renouvelables à l’horizon 2030, soit 3815 MW, grâce notamment au développement de la production privée. Des objectifs intermédiaires ont aussi été fixés pour atteindre, 12 % en 2020 (1000 MW additionnelle) et 24 % en 2025 (2250 MW additionnelle).

Le PST a également comporté des objectifs qualitatifs, dont la création d’emplois, le développement des zones défavorisées, la promotion de la R&D, la réduction de la facture d’énergie. Il vise aussi à attirer plusieurs catégories d’investisseurs, en fonction de la taille des projets, avec des « investisseurs-citoyens » pour les projets de petite taille, des petits et moyens investisseurs nationaux et internationaux pour des projets de taille moyenne et des investisseurs internationaux de référence pour les grands projets de concession.

Etant donné que le PST a accusé des retards, les autorités de tutelle du secteur ont organisé, en décembre 2017, une Conférence Nationale sur l’accélération de la mise en œuvre des projets d’énergies renouvelables, qui a été suivie d’une actualisation des objectifs en décalant l’échéance de 2020 à 2022 avec une capacité totale cible de 2144MW et une capacité pour 2025 de 2764 MW.

L’étude en cours à mener par ACC devra donc analyser d’abord, la cause des retards enregistrés. Il peut s’agir de difficultés dans le processus de passation des marchés que ce soit pour le régime des autorisations que pour celui des concessions. Il y a aussi les difficultés de trouver des terrains disponibles pour les projets éoliens, compte tenu de la réservation des meilleurs sites par le Ministère de la défense. Il y a ensuite, l’évolution de la technologie qui a eu un impact sur la baisse des prix notamment pour le PV, et qui nécessite une révision du mix prévu initialement dans le PST. Enfin, il y a certainement, aussi, la question de la gouvernance du PST qui souffre de l’absence d’une entité dédiée et responsabilisée sur l’atteinte des objectifs. Une étude faîte par les mêmes consultants ACC en 2018 avait proposé, dans ce cadre, un schéma de gouvernance avec la mise en place d’une Task force pour faciliter la mise en œuvre du PST.

Une autre phase de la présente étude sera de travailler avec la STEG afin de mieux connaître la méthodologie de prévision de la demande, et d’actualiser cette prévision en fonction des nouveaux paramètres à déterminer, comme ceux de l’évolution du PIB tunisien, de la technologie, de l’efficacité énergétique, de l’interconnexion avec les pays voisins, de la question de l’effacement et du stockage éventuel de l’énergie, des difficultés d’intégration au réseau, etc.

L’étude analysera également la réglementation actuelle afin d’identifier les éventuels facteurs de ralentissement du processus de mise en œuvre des projets d’EnR. Plusieurs textes ont été promulgués et d’autres sont en cours, et il s’agira de proposer les amendements les plus pertinents à apporter.

Le travail des consultants se basera sur une collaboration active avec la STEG afin que les prévisions actualisées soient partagées par tous et soient basés sur des considérations pratiques et applicables.

De plus, compte tenu du rôle du secteur privé dans le PST, qui, dans la version en vigueur atteindra 59% des puissances à réaliser, les consultants veilleront à ce que les représentants de ce secteur soient impliqués tout au long de cette étude, pour que la planification à établir ait le plus de chances de se réaliser.

6. Parties prenantes invitées 

Ministères : MIPME, Ministère du développement et de la coopération internationale

Institutions : STEG, ANME

GIZ : Cluster Energie et Climat (projets : APST, RMS, SEK, NDC)

UTICA : Chambre syndicale des opérateurs en EnR

7. Déroulement de l'atelier 

L’atelier se déroulera pendant une demi-journée.

Un exposé sera présenté par le bureau ACC sur la méthodologie et les résultats attendus.

Il sera suivi, après une pause-café, par un débat autour de la démarche à suivre, les acteurs à impliquer et la documentation à consulter.

8. Attentes de l'atelier 

Identifier les causes des retards dans la mise en œuvre du PST et définir une démarche pour l’actualisation de ce plan qui intègre les facteurs de risque et qui maximise les chances de réalisation.

9. Indicateurs de suivi objectivement vérifiables 

- Nombre des participants : une trentaine

- Institutions participantes : celles qui sont listées au point 6 de la présente note

- Constats et évaluation ainsi que pistes de recommandation seront partagés par les participants

10. Lieu & Date

 

Hôtel Golden Tulip El Mechtel Tunis

Mardi 26 Novembre 2019 de 8:45 h à 13:30 h



Programme 


Heure

Sujet

Intervenant

8 :45 - 9 :00

Enregistrement

 

9 :00 - 9 :15

                               Mot de bienvenueet nouveautés                             M. Belhassen      

                                                                                                                 CHIBOUB,MIPME                                                                                                                               

                               Cadrage de l’Atelier                                                  M. Lotfi HAMZA, GIZ                                                                                                   

9 :15 - 10 :00

 

Présentation de la méthodologie et des résultats attendus

 

 

ACC :

M. Ali CHELBI

M. Chedli CHAKROUN M. Ayadi BENAISSA

 

10 :00 - 10 :30

 

1er débat : Analyse rétrospective de la mise en œuvre du PST

 

 

Modérateur : M. Chedli CHAKROUN

10 :30 - 11 :00

Pause-Café

 

11 :00 - 12 :00

 

2ème débat : Problématiques posées pour la Prévision de la demande

 

 

Modérateur : M. Ayadi BENAISSA

12 :00 - 12 :45

 

3ème débat : La gouvernance du PST et les questions réglementaires

 

Modérateur : M. Ali CHELBI

 

12 :45 - 13 :30

Dejeuner

 


Further Information